Résumé de la grammaire du NOXILO

 (NOXILO se prononce « noshilo »)
                                                                          4  Aug  2012

 

 

NOXILO est un langage artificiel simple et équivalent pour le monde occidental comme pour le monde oriental. Il est constitué d'une grammaire très simple sans exceptions inutiles, et est muni des structures réversibles SOV (Mode I) et SVO (Mode II), permettant cette équivalence. La plupart des personnes pourront parler ou écrire des phrases de NOXILO selon le même principe, ou très similaire, à celui de leur langue maternelle telles que l'anglais, le français, l乫allemand, l'hindi, le japonais, le suédois etc...

 

(Note) Le surnom pour le NOXILO est « SAAn » (= Soleil).

 

 

1)   Caractéristiques principales

 

     Grammaire simple et précise, exempte d乫exceptions superflues.

     Organisation réversible SOV (Mode 1) et SVO (Mode 2) supportant un modèle d乫équivalence.

     Vocabulaire constitué de 550 Mots de Base (MdB) et de plus de 13 000 Mots Standars Internationaux (MSI) à compter de Juillet 2012.

     Les MdB constituent le vocabulaire fondamental qui forme la grammaire du NOXILO. Les MSI peuvent être remplacés par du suédois, de l乫anglais, de l乫allemand, du français, du japonais ou toute autre langue naturelle. Les MSI sont pourvus d乫une « racine » (généralement 2 ou 3 lettres consécutives en tête de chaque mot) attribuant un sens particulier tel que ;automobile, mauvais, oiseau, couleur, poisson, éducation, famille, bon, terrain, navire, etc.

     La prononciation est très simple basé sur la Règle Phonétiques International.

 

 

2)   Les plus importants Mots de Base et les Salutations

 

La formule de salutation en NOXILO pour « Bonjour » (« Comment allez-vous » également), est « FIINA » [fi:na] ainsi que « ALOO » [alo:]. La formule « FIINA » doit être employée avant d'entamer une conversation orale ou écrite en Mode 1 du NOXILO, et dire « ALOO » en Mode 2. « YUP » [yu:p] signifie « Oui », et « NAI » [nai] signifie « Non » ou « Pas ».

 

Basic words

Meaning and usage

ALOO

« Bonjour, comment allez-vous ? » Si l'on veut parler/écrire en ordre SVO (M2).

FIINA

« Bonjour, comment allez-vous ? » Si l'on veut parler/écrire en ordre SOV (M1).

YUP

« Oui » S'utilise pour les modes M1 et M2.

NAI

« Non », « Pas » S'utilise pour les modes M1 et M2.

 

 

Ci-dessous se trouve un glossaire de salutations NOXILO fréquemment utilisées :

 

 Bonjour (matin)

 HAU  [hau],   du Lakota (une des nations amérindienne)

 Bonsoir

 BOnSOWAA   [boNsowa:],  Français

 Excusez-moi.

 DAMIHI   [damihi],   Latin

 Tenez/ Voici, Vous y voilà

 NA   [na],  Grec

 Félicitations

 MABLUK   [mab(u)lu:k],   Arabe

 Merci

 ASAnTE   [asaNte],   Swahili en Afrique
 KAMSA    [kam(u)sa],   Coréen
     (Note) NAI ASAnTE,  NAI KAMSA = Non merci.

 Merci beaucoup   

 MUQ  ASAnTE   [mu:ch(u) asaNte]
 MUQ  KAMSA    [mu:ch(u) kam(u)sa]

 Pas du tout

 PARAKAALO   [paraka:lo],   Grec

Bien! Génial !

 GUT   [gu:t(u)],   Allemand
 ALIn   [aliN],   Quechua en Amérique du Sud

 Prends soin de toi

 SMAKKLyANA   [sma_k(u)lyana],   Quechua

 Adieu

 KWAHELI   [k(u)waheli],    Swahili

 A bientôt

 ABIAnTO   [abiaNto],   Français

Bienvenu

 WELKAM    [welkam],   Anglais

 Pardon

 IZVINII    [iz(u)vini:],   Russe
 SOORII   [so:ri:],   Anglais

 Je suis désolé

 IZVINIITIE   [iz(u)viniitie],   Russe

Le contenu suivant a été ajouté depuis juillet 2007 :

 

 Allons-y ; Continue

 YEELA  [ye:la]

 Profites-en ; Vas-y doucement

 QAAMO  [cha:mo] ........

  Ex.
QAAMO America = Profite bien aux Etats-Unis.
 
  QAAMO exam = Profite bien de ton examen.
 
 QAAMO coffee = Apprécie ton café.

 Bonne chance

 GUTENAAS  [gu:te na:s]

 J乫espère que la situation actuelle va s乫améliorer.

 GUTEPOOL  [gu:te po:l]

 Que Dieu nous sauve

 AHA  GATEE  [aha gate:]

 L乫univers nous sauvera

 AHUL  GATEE  [ahu:l gate:]

 Pauvre de toi  (pauvre Jean! )

 POONA  [po:na]

 Très pauvre

 SOO  POONA  [so: po:na]

 Je vous exprime toute ma sympathie

 APSIAALE  [aspia:le]

 Toutes mes condoléances

 KOnDOLAATI  [koNdola:ti]

 Allons-y; Décollage; Lancement; Envoi; Vas-y

 XPAADA  [shpa:da]

 Un, deux, trois!
[Dans le cadre d乫un travail collectif, les participants relâchent leur pleine puissance au moment de dire « SAM » (trois) ]

 WAn  NI  SAM  [waN ni sam]

 Prêts? Partez!

 REDII  DAn  [redi: daN]



 

 

Le contenu suivant a été ajouté depuis le 27 mars 2010

 

 Je vois

 SEAn  [seaN]  

Attends une minute; Juste une minute; Attends

 IDyUTE  [idyu:te]

 Peux-tu attendre une minute?; Peux-tu patienter?  

 ?  IDyUTEBL  [esk idyu:tebl]
       or [e idyu:tebl] in conv.

 Mmmh....Je ne suis pas d乫accord; Je n乫y crois pas.
  (
La quantité de « n »détermine le degré de doute.

« Mmmh » ou « Mmmmh »)

 NNN  [NNN]

 Vous revoilà!; On se rettrouve

 SAIIn  [sai:N]

 « Oh », « Regardez », « Hélas », « Ah » (faible surprise)

 LE / LELE  [le / lele]

 

<Note>  Dans une conversation, « ? » peut se prononcer [e] au lieu de [esk]. Pour plus de Mots de Base NOXILO, veuillez-vous référer à la page N亱5 en français.

 

 

 

3)   Résumé de la grammaire NOXILO

 

Il existe deux modes symétriques (réversibles) en NOXILO, qui sont le Mode I (M1 en abrégé) et le Mode II (M2).

 

3-1. L乫organisation de la phrase  (ordre des mots)

L'organisation de la phrase du Mode I est : SV,   SOV,   SCV,   S (Oa Ob) V,    S (O C) V, où Oa est le Complément d'Objet Indirect (COI), et Ob  le Complément d'Objet Direct (COD).

 

L'organisation de la phrase du Mode II est : SV,   SVO,   SVC,   SV (Oa Ob),    SV (O C), où Oa est le Complément d'Objet Indirect (COI), et Ob  le Complément d'Objet Direct (COD).


3-2.  Modèle de modification  (ordre des mots)

 

3.2.1.  Mode I

Il y a trois sortes de modificateurs ; les mots modificateurs (MM), les phrases modificatrices (PhM), et les propositions modificatrices (PrM). Les MM incluent les adjectifs, adverbes, et verbes  sans objet ni complément. Les PhM sont constituées d'un verbe avec objet ou complément. Les PrM  consistent en disposition particulières d乫adjectifs et d乫adverbes. L'ordre entre le modificateur (souligné ci-dessous) et le mot modifié en ce qui concerne le Mode I est comme suit :

 

MM + mot modifié                Ex : EILO BIIUS (jaune maison)

PhM + mot modifié               Ex : Japan AT BIIUS (Japon au maison)

PrM + mot modifié               Ex : Japan AT RIZ Ky BIIUS (Japon au existe qui maison)

 

<Note> « BIIUS » signifie « maison ». « RIZ » signifie «exister». « Ky » [kyu] signifie « qui, que, quoi » (pronom relatif en français) mais également « quand, où » (adverbe). « Ky » renferme de nombreuses significations.

 

3.2.2.  Mode II
Il y a trois sortes de modificateurs ; les mots modificateurs (MM), les phrases modificatrices (PhM), et les propositions modificatrices (PrM). Les MM incluent les adjectifs, adverbes, et verbes  sans objet ni compléments. Les PhM sont constituées d'un verbe avec objet ou complément. Les PrM sont constituées de clauses d乫adjectifs et d乫adverbes. L'ordre entre le modificateur (souligné ci-dessous) et le mot modifié en ce qui concerne le Mode II est comme suit :

 

MM + mot modifié         Ex : EILO BIIUS (jaune maison)

Mot modifié  +  PhM      Ex : BIIUS ATL Japan (maison au Japon)

Mot modifié  +  PrM       Ex : BIIUS Ky RIZ ATL Japan (maison qui existe au Japon)

 

(Note) « BIIUS » signifie « maison ». « RIZ » signifie « exister ». « Ky » [kyu] signifie « qui, que, quoi » (pronom relatif en français) mais également « quand, où » (adverbe). « Ky » renferme de nombreuses significations.

 

 

 

3.2.3.  Comparaison entre le Mode I et le Mode II


          Mode I  (M1)                            EILO   BIIUS
          Mode II  (M2)                           EILO   BIIUS
                                                         ( jaune  maison )

          Mode I  (M1)                     Japan  AT   BIIUS
          Mode II  (M2)                                      BIIUS   ATL  Japan
                                                                      ( maison  au  Japon )

          Mode I  (M1)          Japan  AT  RIZ  Ky  BIIUS
          Mode II  (M2)                                         BIIUS  Ky  RIZ  ATL  Japan
                                                                      (
Maison qui existe (= est) au Japon)

 

Observons quelques exemples d'organisation de phrases et des modèles des modificateurs :

 

SV

Ex : Je marche

M1 : SE RyU.

M2 : SE RyU.

 

(Note) « SE » signifie « Je », et est un Mot de Base. « RyU » signifie « marcher » et est un Mot Standard International.

 

Si vous préférez utiliser des mots français au lieu des Mots Standards Internationaux (MSI) vous pouvez écrire comme suit :

 

M1: SE marche.

M2: SE marche.

 

(Note) L'utilisation de « SE » est nécessaire puisque c'est un Mot de Base NOXILO.

 

Ex : Nous nageons.

M1 : SEN DyUMI.

M2 : SEN DyUMI.

 

(Note) « SEN » signifie « Nous », et est un Mot de Base. « DyUMI » signifie « nager ».

 

Si vous préférez utiliser des mots français au lieu des Mots Standards Internationaux (MSI) vous pouvez écrire comme suit :

 

M1: SEN nager.

M2: SEN nager.

(Note) L'utilisation de « SEN » est nécessaire puisque c'est un Mot de Base NOXILO.

 


SOV   (SVO  for  M2)

Ex : Je t'aime.

M1 : SE ME-O APLOS. (Je t'aime.)

M2 : SE APLOS ME-O. (Je aime toi.)

 

(Note) « SE » signifie « Je », et est un Mot de Base, « ME » signifie « Toi/Vous ». « APLOS » signifie « aimer ». « -O » signifie que ME est un complément. « ME-O » se prononce [meo].

 

Si vous préférez utiliser des mots anglais au lieu des Mots Standards Internationaux (MSI) vous pouvez écrire comme suit :

M1 : SE ME-O love.

M2 : SE love ME-O.

(Note) L'utilisation de « SE » et de « ME-O » sont nécessaires puisque ce sont des Mots de Base NOXILO.

SCV   (SVC  for  M2)

Ex : Cette maison est grande.

M1 : BOI BIIUS-W AUB-E (RI). (Cette maison grande est).

M2 : BOI BIIUS-W (RI) AUB-E. (Cette maison est grande).

 

(Note) « BOI » signifie « Cette », « BIIUS » signifie « maison », et « AUB » signifie « grand(e) ». « -W » après BIIUS montre que BIIUS est le sujet. « -E » après « AUB » montre que AUB est le complément. « -E » est souvent occulté lorsqu'utilisé dans des phrases simples. « RI » signifie « est » (verbe être conjugué à la troisième personne du singulier au présent) et est également souvent occulté dans des phrases du type S + C + RI (S + RI + C pour M2) au présent. De ce fait, l'exemple ci-dessus peut être raccourci comme suit :

 

M1 : BOI BIIUS-W AUB. (Cette maison grande).

M2 : BOI BIIUS-W AUB (Cette maison grande).

 

Si vous préférez utiliser des mots anglais au lieu des MSI (BIIUS et AUB dans cet exemple).

 

M1: BOI house-W large. (Cette maison grande).

M2 : BOI house-W large. (Cette maison grande).


SOaObV   (SVOaOb  for  M2 )

Ex : J'ai donné un livre à la personne.

M1: SE FE-O BEEK-O APIS-T. (Je la personne livre ai donné).

              (Oa         Ob)

M2 : SE APIS-T FE-O BEEK-O. (Je ai donné la personne livre).

   (Oa         Ob)

(Note) « SE » signifie « Je », « FE » signifie « la personne », « BEEK » signifie « livre », et « APIS » signifie « donner ». « -O » montre que « BEEK » est un complément d'objet, et « -T » (se prononce [ta]) montre que « APIS » est au passé.

 

SOCV   (SVOC  for  M2)
Ex.  
Vous le trouverez coupable.

M1:  ME  MAFE-O  InPLEn-E  MUFA-R.        (Vous lui coupable trouverez.)
M2:  ME  MUFA-R  MAFE-O  InPLEn-E.        (
Vous trouverez lui coupable.)

      <Note>
« ME » singnifie « vous ». « MAFE » signifie « il », et « MAFE-O » signifie « lui ». Le « -O » après MAFE signifie que MAFE est l乫objet. « InPLEn » singnifie « coupable », et « -E » après InPLEn signifie que InPLEn est un complément d乫objet. « MUFA » signifie « trouver », et « -R » (prononcé [re]) après MUFA signifie que « MUFA » est conjugué au futur.

 

'-O' pour Objet et '-E' pour Complément en SOCV SVOC pour M2 peut être omis lors de l乫utilisation de la forme basique de l乫objet et du complément. De ce fait, les exemples ci-dessus peuvent être écrits comme suit :.


M1:  ME  MAFE  InPLEn  MUFA-R.
M2:  ME  MUFA-R  MAFE  InPLEn.

Ex.  La personne conserve sa pièce/chambre propre.

M1:  FE  FEI  TOM-O  AOKL-E  UKEE.
M2:  FE  UKEE  FEI  TOM-O  AOKL-E.

     <Note>
« FE » signifie « la personne » (masculin ou féminin), et « FEI » est la forme possessive de « FE ». « TOM » signifie « pièce », « AOKL » signifie « propre », et « UKEE » signifie « conserver ».



Les exemples ci-dessus peuvent être écrits comme suit en utilisant « TOM » au lieu de « TOM-O », et « AOKL » au lieu de « AOKL-E ».



M1:  FE  FEI  TOM  AOKL  UKEE.
M2:  FE  UKEE  FEI  TOM  AOKL.

Ex.  La police a attrapé ce tueur en vie.

M1:  AnPOLIS-W  BOI  InPIAA-O  AUUL-E  TUK-T.     (
La police ce tueur en vie attrapp-é)

M2:  AnPOLIS-W  TUK-T  BOI  InPIAA-O  AUUL-E.        (La police attrapp-é ce tueur en vie.)

    <Note>
« AnPOLIS » signifie « la police », « BOI » « ce », « InPIAA » « tueur », « AUUL » « en vie », et « TUK » signifie « attraper ». « -T » (prononcé [ta]) signifie que « TUK » est conjugué au passé. Les pronoms ordinaires comme « AnPOLIS » doivent être accompagnés par « -W » pour mettre en évidence qu乫ils sont sujet, bien que ce ne soit pas le cas pour les pronoms personnels tels que SE (je) et ME (tu), ainsi que pour les pronoms interrogatifs tels que HA (quoi), HI (lequel), et HU (qui).



Les exemples ci-dessus peuvent être écrits comme suit en utilisant « InPIAA » au lieu de « InPIAA-O » et « AUUL » au lieu de « AUUL-E ».


M1:  AnPOLIS-W  BOI  InPIAA  AUUL  TUK-T.

M2:  AnPOLIS-W  TUK-T  BOI  InPIAA  AUUL.


Ex.  
J乫ai compris son infirmière.


M1:  SE  DAFE-O  UKyUDA-E  INAnDAS-T.        (Je son infirmière ai comprise.)
M2:  SE  INAnDAS-T  DAFE-O  UKyUDA-E.        (J乫ai compris son infirmière.)


    <Note>  
) « SE » signifie « Je », « DAFE » signifie « elle » (son), « UKyUDA » infirmière, et « INAnDAS » comprendre. « -T » signifie que INAnDAS est conjugué au passé.


L乫exemple ci-dessus peut être écrit comme suit en utilisant « DAFE » au lieu de « DAFE-O », et « UKyUDA » au lieu de « UKyUDA-E ».



M1:  SE  DAFE  UKyUDA  INAnDAS-T.
M2:  SE  INAnDAS-T  DAFE  UKyUDA.

    
<Note> Si vous préférez utiliser des mots français au lieu des Mots Standards Internationaux (MSI) vous pouvez écrire comme suit. Cependant, l乫utilisation de Mots de Base tels que SE, DAFE, -T, et –R est obligatoire.

丂丂丂M1:  SE  DAFE  infirmière  comprendre-T.
丂丂丂M2:  SE comprendre-T  DAFE  infirmière.

      
<Note> comprendre-T se prononce [comprendre-ta], et non [comprendre].  « -T » se prononce toujours [ta].


Ex.  
Les parents on fait de leur fille un docteur en médecine.

M1:  ILynT-W  FEI  ILyTE-O  UKyMIST-E  BLE-T.    (
Parents leur fille docteur en médecine ont fait)
M2:  ILynT-W  BLE-T  FEI  ILyTE-O  UKyMIST-E.     (
Parents ont fait leur fille docteur en médecine.)

丂丂<Note> « ILynT » signifie « parents », et « -W » met en évidence le fait que « ILynT » est sujet. « -T » montre que le verbe causatif BLE (= faire en français) est conjugué au passé. « FEI » signifie leur, « ILyTE » fille, et « UKyMIST » docteur en médecine. « BLE » est un verbe causatif.

 

L乫exemple ci-dessus peut être écrit comme suit :

 

M1:  ILynT-W  FEI  ILyTE  UKyMIST  BLE-T.
M2:  ILynT-W  BLE-T  FEI  ILyTE  UKyMIST

丂丂<Note> « BLE » est un verbe causatif. Vous pouvez écrire l乫exemple ci-dessus comme suit, si vous préférez utiliser des mots français au lieu des mots internationaux NOXILO. Cependant, l乫utilisation de –W, FEI, BLE, et –T est obligatoire car ce sont des Mots de Base

 

M1:  Parent-W  FEI  fille  docteur en médecine  BLE-T.
M2:  Parent-W  BLE-T  FEI  fille  docteur en médecine.

Dans les exemples qui vont suivre,  'OC'  en  SOCV (SVOC en M2) signifie S2 + V2 .
Ainsi,  S(OC)V équivaut à  S1(S2V2)V1,  et  SV(OC) équivaut à S1V1(S2V2).
Pour ces types particuliers, l乫objet (= S2) devrait être écrit dans sa forme basique, par ailleurs, « -O » et « -E » peuvent (doivent) être omis.

Ex.  Nous l乫avons entendu chanter.  

M1:  SEN  MAFE  chanter-In  entendre-T.
M2:  SEN  entendre-T  MAFE  chanter-In.

Ex.  Nous l乫avons entendu chanter une chanson.

M1:  SEN  MAFE  chanson-O  chanter-In  entendre-T.
M2:  SEN  entendre-T  MAFE  chanter-In  chanson-O.

    <Note>
« -O » après MAFE peut être omis, mais un autre « -O » après « chanson » ne peut l乫être.

Il n乫y a pas d乫articles (un, le) en NOXILO, et de ce fait, « une » n乫est pas traduit.



Ex.  
Le professeur maintient le garçon debout..

M1:  Professeur-W  garçon  debout-In  maintien.
M2:  Professeur-W  maintien  garçon  debout-In.

     <Note>
Il n »y a pas d乫articles (un, le) en NOXILO, et de ce fait, « le, l乫 » n乫est pas traduit.


Ex.  Je me suis fait couper les cheveux.

M1:  SE  SEI  cheveux  couper-ZE  BLE-T.
M2:  SE  BLE-T  SEI  cheveux  couper-ZE.

     <Note>
« -ZE » signifie la voie passive. « BLE » est un verbe causatif. 乪SEI乫 signifie 乪mes乫 (possession).

Ex.  J乫ai fait réparer ma télévision.

M1:  SE  SEI  Télévision  réparé-ZE  BLE-T.
M2:  SE  BLE-T  SEI  Télévision  réparé-ZE.


Ex.  Je lui ai fait réparer ma télévision

M1:  SE  MAFE  SEI  TV-O  réparé  BLE-T.   ............   S (O C) V
M2:  SE  BLE-T  MAFE  réparé  SEI  TV-O.   ............   S V (O C)

     <Note> C
(verbe) as un objet « SEI TV-O).

Ex.  Désolé, je vous ai fait attendre.

M1:  IZVINII,  SE  ME  attendre-In  BLE-T.
M2:  IZVINII,  SE  BLE-T  ME  attendre-In.

     <Note>  'IZVINII' signifie 'désolé' comme nous l乫avons appris plus tôt (Salutations).


Ex.  Vous devriez vous faire comprendre.

M1:  ME  MEL  comprendre-ZE  GIMI  BLE.

M2:  ME  GIMI  BLE  MEL  comprendre-ZE.


     <Note>
MEL signifie toi-même (MENL, vous, SEL, moi, SENL, nous, etc).

« GIMI » est un verbe auxiliaire, et signifie « doit ». Les verbes auxiliaires sont toujours placés devant le verbe. Tous les verbes auxiliaires commencent par « GI », tels que « GIKA » (peut/permission), « GIKI » (devrait), « GI » (certain), « GIMA » (peut/capable/possible), « GIMI » (devrait/ doit/ obligation), « GIM » (doit/obligation forte), « GIME » (peut/probablement).



Ex.   Vous devriez vous faire comprendre d乫elle.

M1:  ME  DAFE  ME-O (MEL-O)  comprendre  GIMI  BLE.
M2:  ME  GIMI  BLE  DAFE  comprendre  ME-O (MEL-O).

<< Addendum >>
Regardons les dessins des structures de base de la grammaire NOXILO. Pour les structures SOV, SVO, et VSO qui sont reliées en rouge, « S » est toujours placé devant « O », alors que dans les structures OSV, OVS et VOS qui sont reliées en bleu, « O » est placé devant « S ». L乫auteur (MIZUTA Sentaro) suppose qu乫il n乫y a pas ou peu de Cartésiens dans les sociétés avec langages-avec-O-devant. Qu乫en pensez-vous ?

Le NOXILO couvre les 3 premières structures de SOV, SVO et VSO. Le type VSO n乫est pas encore traité dans cette page puisque le nombre de gens parlant ces langages peut être de moins de 3% de la population mondiale. Cependant, il (modèle VSO) sera rajouté dans le futur (Il est à espérer à la fin de l乫année 2012).

 

Cependant, il (modèle VSO) sera rajouté dans le futur (Il est à espérer à la fin de l乫année 2012).

 

OVS

SOV

OSV

VSO

VOS

SVO

 

OVS

SOV

OSV

VSO

VOS

SVO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Modification

 

 

Élément

 

 

-W

-O

-E

SOV

 VSO

SVO

 

SOV

VSO

SVO

 

ax

a乫x

a乫乫x

ax

xa乫

xa乫乫

ax

  xa乫

  xa乫乫

SOV

VSO

SVO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


« x » permet de mettre en évidence n乫importe quel mot qui doit

 

 

 

 

 

 

être modifié. « a » permet de repérer n乫importe quel mot qui modifie « x ». « a乫 » permet de mettre en évidence n乫importe quelle phrase modifiant « x ». Finalement « a乫乫 » permet de repérer n乫importe quelle conjonction qui modifie « x ».

Dans le dessin suivant, la portion supérieure (triangle) représente la règle concernant les éléments, la partie inférieure permet d乫expliquer les règles concernant le mode de modification/conjonction du NOXILO.




 

-W

-O

-E

 

 

 

 

SOV

VSO

SVO

SVO

VSO

SOV

ax

a乫x

a乫乫x

 

ax

  xa乫

  xa乫乫

ax

  xa乫

  xa乫乫

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


<Note>. Pour la structure VSO, le « ax » (exemple. rouge livre) peut être changé en « xa » (livre rouge). <16 Dec 2009>

 


4)   Les parties du discours

Il y a 12 parties du discours; Noms, Pronoms, Verbes Auxiliaires, Verbeux, Adjectifs, Adverbes, Agents de modification, Conjonctions de coordination, Directeurs de conjonctions (incluant conjonctions de subordination), Particules et Interjections comme le montre le tableau suivant.

 

 

Part of Speech

Exemple en NOXILO Mots Standard Internationaux

 

Noms

APLO (amour), AFKOR (coopération), ILyS (fils), InFOM (intelligence), EDKEI (éducation), EDyTT (étudiant), BEEK (livre), LOWT (eau), SII (océan), WIIB (pain), WIIT (blé)

 

Pronoms

SE (je), SEN (nous), ME (toi), MEN (vous), FE (La personne), FEN (ils), DAFE (il), MAFE (elle), TE (ça), TEN (ils), JE (quelqu乫un), JEN (quelques- uns), SEL (moi)

 

Verbes

APIS (donner), CU (chanter), INAnDAS (comprendre), RI (être), RIZ (exister), RyUR (courir), UYUS (prendre), IYAA (vouloir)

 

Verbes auxiliaires

 

GIMA (pouvoir), GIMI (devoir), GIM (devoir), GIME (devoir)

 

Verbaux     p/e

 

UYUS-M (prendre verbe-nom = gérondif)

Adjectifs

AOBI (beau), AUB (=DAA ; grand), AUWA (large), EILO (jaune), EIBLA (noir), UOS (=XAO ; petit)

Adverbes

YUP (oui), NAI (non), AIBSOLI (absolument)

Agents de modification

(post-position en M1)   p/e

(pré-position en M2)

 

AT (dans), ATL (dans pour M2), IM (depuis), IML (depuis pour M2), UT (à), UTL (à pour M2), IZ (avec), IZL (avec pour M2)

Conjonctions de coordination       p/e

OnD (et), OA (ou), OTT (mais), OZn (puis)

Directeurs de conjonction

(post-position en M1)   p/e

(pré-position en M2)

 

EEF (si), EEFL (si), Dy (si), Ky (qui, quel, quand, où, qui), My (que)

Particules          p/e

-W (n/r), -O (n/r), -T (conjugué au passé), -R (conjugué au futur), -In (gérondif)

Les Naturalistes : Onomatopées & Interjections

AA (Ah), SOO (si/tant)

(Note) « p/e » signifie qu乫il n乫y a pas d乫équivalent en français.

 

@  Noms


Les noms n乫ont qu乫une seule forme, et ils ne changent pas en fonction du genre et du nombre. La même forme est utilisée en toute circonstance. La plupart des noms NOXILO consistent en des noms matériels et immatériels. La plupart des noms immatériels commencent par une voyelle ; A,I,U ou E, et la plupart des noms matériels commencent par une consonne telle que B,C,K,S,Y,X. Les noms matériels incluent tout ce que l乫on peut toucher, voir ou entendre, et que l乫on peut mesurer par différents matériels de mesure dans le laboratoire d乫une école. Les propriétés ou la nature d乫un matériel comme la chaleur, ou les ondes commencent souvent par une consonne, bien qu乫elles ne soient pas considérées comme strictement matérielles. Veuillez noter qu乫il n乫y a pas d乫articles (un, le) en NOXILO.

Ex : noms immatériels : APLO (amour), AFKOR (coopération), EDKEI (éducation), EMyURE (fête), InFOM (intelligence), UXRAn (assurance), UKyUM (soin médical), UKyUMIST (docteur en médecine).

Noms matériels : BEA (cheveux), BEEK (livre), BIIUS (maison), HEES (terre), SAAn (soleil), SII (mer), YETI (dent), YOO (voiture), etc.

(Note) BEEK peut être « un livre », « des livres », « le livre » et/ou « les livres » en NOXILO.

 

@  Pronoms personnels et impersonnels


Les pronoms personnels et impersonnels ont deux formes ; singulier et pluriel. La forme possessive est faite par l乫ajout de « -I » à la forme sujet.

Les pronoms personnels sujets (SE, ME, FE, MAFE,乧 SEN, MEN, FEN, MAFEN, 乧) ne prennent pas de « -W » qui est une Particule d乫Élément permettant d乫indiquer le sujet. Veuillez également noter que « -E » devient « -Q » et « -O » devient « -L » lors d乫une conjonction de modification, qui consiste en une conjonction de sujet et une conjonction adverbiale.

 

Forme Singulière

 

 

Subjective

Possessive

Complémentaire

Objective

 

1ère personne

SE

[se] je

SEI

[sei] ma/mon

SE-E [see] je

(SE-Q) [seq] je

SE-O [seo] moi

(SE-L [seol] moi)

 

2ème personne

ME

[me] tu

MEI

[mei] ta/ton

ME-E

[mee] tu

ME-O

[meo] toi

 

3ème pers.

FE

[fe] La Personne

FEI

[fei] s/son (à la personne)

FE-E

[fee] la personne

 

FE-O

[feo] la personne

 

3ème personne

MAFE

 [mafe] elle

DAFE

 [dafe] il

MAFEI

[mafei] sa/son

DAFEI

[dafei] sa/son

MAFE-E

[mafee] elle

DAFE-E

 [dafee] il

MAFE-O

[mafeo] elle

DAFE-O

[dafeo] lui

 

3ème personne

JE

 [je] Quelqu乫un

JEI

[jei] sa/son

JE-E

 [jee] quelqu乫un

JE-O

[jeo] quelqu乫un

 

3ème personne

Te

[te] il/elle

TEI

[tei] sa/son

TE-E

 [tee] il/elle

TE-O

[teo] ça

 

(Note) Le groupe complément d乫objet nominal comprend des clauses de sujet, complément et d乫objet.

La particule élémentaire 乪-W乫 n乫est pas nécessaire pour la forme subjective.

 

Formes plurielles dans les proposition nominales

Plural forms are made by adding N [n(u)] at the end of the single forms as follows.

 

        Subjective

        possesives

      complementary

          objective

1ère 

Pers.

SEN

[sen(u)]  Nous

SENI  

[seni]  Nos

SEN-E 

[sen(u) e]  us

SEN-O

[sen(u)o]   nous

2ème 

Pers.

MEN

[men(u)]  Tu/Vous

MENI  

[meni]  Ton/Vos 

MEN-E

[men(u) e]  you

MEN-O

[men(u) o]  tu/vous

3ème pers.

FEN

[fen(u)]  Ils

FENI  

[feni]  Leur

FEN-E

 [fen(u) e]  Eux

FEN-O

[fen(u) o]   ils

3ème

  MAFEN 
  [mafen(u)]  Homme
  DAFEN
  [dafen(u)]  Femme

  MAFENI    
  [mafeni]  à l乫homme
  DAFENI  
  [dafeni]  à la femme

  MAFEN-E
  [mafen(u)e]  hommes
  DAFEN-E
  [dafen(u) ] femmes

  MAFEN-O
  [mafen(u) o] hommes
  DAFEN-O
  [dafen(u) ]  femmes

3ème

JEN

 [jen(u)] ceux

JENI  

[jeni]  d乫un

JEN-E

 [jen(u) e]  ceux

JEN-O

 [jen(u) o]  ceux

3rd

TEN

 [ten(u)]  Ils

TENI

 [teni]  Leur

TEN-E

 [ten(u) e]  Ils

TEN-O

 [ten(u) o]  Ils

(Note) Le groupe complément d乫objet nominal devient complément sujet, clause complément ou complément objet.

La Particule Elémentaire 乪-W乫 n乫est pas nécessaire pour la forme subjective.

@  Verbes

Les verbes sont constitués de verbes physiques/corporels et de verbes non-physiques/corporels. Les premiers ont un radical unique qui leur est propre, les seconds, en revanche, héritent du radical des parties du discours originelles tels que les noms et les adjectifs.

 

Échantillon de verbes physiques/corporels :

Verbes Corporels

Sens

Partie du corps utilisée

Radical

BU [bu:]

Pleurer

Yeux

BU

ByUn [byu:N]

Sentir

Nez

ByU

CU [tsu:]

Chanter

Bouche

CU

DUG [du:g]

Jeter/Lancer

Main

DU

DyUMI [dyu:mi]

Nager

Tout le corps

DyU

JUI [ju:i]

S乫asseoir sur une chaise

Pieds

JU

KU [ku:]

Manger et boire

Bouche

KU

MU [mu:]

Voir/regarder

Yeux

MU

PUS [pu:s]

Envoyer

Main

PU

QUS [chu:s]

Se lever

Pieds

QU

RU [ru:]

Parler/dire

Bouche

RU

RyU [ryu:]

Marcher

Pieds

RyU

RyUR [ryu:r]

Courir

Pieds

RyU

TUV [tu:v]

Avoir

Mains

TU

TyU [tyu:]

Se pencher

Haut du corps / Tout le corps

TyU

YU [yu:]

Lire

Yeux

YU

 

 

Échantillon de verbes non-corporels :

Verbes non-corporels

Sens

Mot d乫origine

Radical du mot d乫origine

APLIS (vt)

Apprécier

APLI

AP

APLOS (vt)

Aimer

APLO

AP

BIIKOnS (vt)

Construire

BIIKOn

BII

EDKEIS (vt)

Éduquer

EDKEI

ED

EHyUZ (vi)

Dormir

EHyU

EHy

IYUS (vt)

Vouloir

IYUS

IY

UDAKKS (vt)

Attaquer

UDAKK

UD

 

 

    Temps

Les verbes n乫ont pas différentes forms pour indiquer le nombre ou le genre du sujet de la phrase.

La conjugaison au passé est indiquée par l乫ajout du suffixe « -TA » (ou « -T ») immédiatement après la forme du verbe conjugué au présent, il en va de même pour la conjugaison au futur, qui s乫effectue en ajoutant le suffixe « -RE » (ou « -R »)

 –TA et –T se prononcent tous deux [ta], et –RE et –R se prononcent tous deux [re]. Le « - » ne doit pas être lu.

 

Ex :       APLIS   [aplis] (aimer/apprécier en français)

APLIS-T               [aplista] (aimé)

APLIS-R               [aplisre] (aimera)

 



    Progressf et Passif

Le progressif est indiqué par l乫ajout du suffixe « -In » à la forme basique du verbe, et la voie passive par l乫ajout du suffixe « -ZE ».

 

Ex: APLIS-In                          [aplisiN] (aimant)

         APLIS-ZE                        [aplisze] (être aimé)

        APLIS-TInZE                   [aplistaiNze] (était aimé)

        APLIS-RInZE                   [aplisreiNze] (sera aimé)

  

Le tableau suivant montre les différentes combinaisons possibles avec le progressif, et le la voie passive, en partant du verbe DU [du:] qui est tiré du verbe anglais « do » (en français « faire »).

 

 

              Passé

         Présent

           Futur  

 Progressif

 DU-TIn  [du: taiN] 

 DU-In  [du: iN] 

 DU-RIn  [du: reiN] 

 Passif

 DU-TZE  [du: taze] 

 DU-ZE  [du: ze] 

 DU-RZE  [du: reze] 

 Progressif-passif 

 DU-TInZE  [du: taiNze] 

 DU-InZE  [du: iNze] 

 DU-RInZE  [du: reiNze] 

    Verbes Causatifs ;  BLE [ble] (faire ou avoir)  et  BLU [blu:] (forme de politesse du causatif).

(note) Ils ont été partiellement vus dans la construction SOCV (SVOC).

 

La construction de base des phrases causatives est la suivante :


M1:  S + ( O + C ) + BLE.
M2:  S + BLE + ( O + C ).

M1:  S + ( O + C ) + BLU.
M2:  S + BLU + ( O + C ).

Il est important que 'O' soit exprimé dans la forme basique, et de ce fait 'O' n乫as jamais de suffixe -O à la fin du 'O'.

Du point de vue du sens de ( O + C ) ci-dessus, ( O + C ) est equivalent à ( S2 + V2 ) comme suit:


M1:  S1 +  ( S2 + V2 )  + BLE.
M2:  S1 + BLE  +  ( S2 + V2 ).

Ex.  J乫ai  fait mon enfant aller à l乫école.

M1:  SE  SEI  BOQIL  AnXUL  UT  aller  BLE-T.
M2:  SE  BLE-T  SEI  BOQIL  aller  UTL  AnXUL.

     
<Note> 'BOQIL' signifie 'enfant'.   'BOQIL' est sous sa forme basique, et de ce fait ne prend pas -O  ni  -W  à la fin de BOQIL.   'AnXUL' signifie 'école'.

Si V2 (= C) admet un objet O2, la construction de la phrase sera comme suit.

M1:  S1 + ( S2 + O2 + V2 ) + BLE.
M2:  S1 + BLE + ( S2 + V2 + O2 ).

Il est important que S2 (= O)  n乫ait ni -W  ni  -O, alors que O2  admet effectivement le suffixe -O.

Ex.  Nous allons faire nos parents acheter un grand dictionnaire.

M1:  SEN  SENI  ILynT  AUB  BEEDIK-O  UYB  BLU-R.
M2:  SEN  BLU-R  SENI  ILynT  UYB  AUB  BEEDIK-O.

      <Note>  'BLU' est plus poli que BLE.   'SENI  ILynT' (nos parents) n乫as ni -O ni -W.
丂丂丂丂丂丂丂 'ILynT' signifie 'mère et père' (parents).  'AUB' signifie 'large',  BEEDIK dictionnaire,
丂丂丂丂丂丂丂 AUB large, UYB acheter.

Si V2 (= C) admet deux objets O2a et O2b, la construction de la phrase sera la suivante :


M1:  S1 + ( S2 + O2a + O2b + V2 ) + BLE.
M2:  S1 + BLE + ( S2 + V2 + O2a + O2b ).

Ex.   Je lui ai fait donner du poulet frit à notre chien.

M1:  SE  MAFE  SENI  chien-O  poulet-frit-O  donner  BLE-T.
M2:  SE  BLE-T  MAFE  donner  SENI  chien-O  poulet-frit-O.


La phrase suivante peut également s乫exprimer en utilisant 乪BLE乫.  

Ex.   Les parents ont fait de leur fille un docteur en médecine.

M1:  ILynT-W  FEI  ILyUTE  UKyUMIST  BLE-T.
M2:  ILynT-W  BLE-T  FEI  ILyUTE  UKyUMIST.


丂丂Actions Multiples

Des actions simultanées ou effectuées en parallèle sont exprimées en joignant deux verbes par une virgule, ou bien en connectant deux verbes avec « OnD » qui signifie « et » en français. Les actions pour lesquelles l乫ordre temporel est moins important peuvent également être décrites de cette manière.

Ex.  Nous mangeons et buvons.
M1:  SEN  KUI,  KUD.
M2:  SEN  KUI,  KUD.

M1:  SEN  KUI  OnD  KUD.
M2:  SEN  KUI  OnD  KUD.

     
<Note> 'KUI' signifie 'manger', et 'KUD'  'boire'.

Ex.  Nous avons mange et bu.

M1:  SEN  KUI-T  OnD  KUD.
M2:  SEN  KUI-T  OnD  KUD.

     <Note> Le '-T' (le signe du 'passé' ) n乫est pas nécessaire pour le deuxième verbe lorsuqe le temps des deux verbes est le même (passé dans cet exemple).

Actions consécutives (séquentielles)

Deux (ou trois) verbes sont ordonnés chronologiquement grâce à OZn.  OZn [ozN] signifie 'puis'  ou  'et ensuite乫  en Français.

Ex.  Elle y est allée et y a dormis là.

M1:  DAFE  aller-T  OZn  BOIE  dormir.
M2:  DAFE  aller-T  OZn  BOIE  dormir.

    <Note> 'BOIE' means 'there'.   
Adverbs are put before verbs though they (adverbs, adverb

(Note) « BOIE » signifie « là ». Les adverbes sont placés devant les verbes bien qu乫ils aient une relative liberté de positionnement. Si l乫emphase n乫est pas mise sur l乫ordre chronologique, l乫utilisation de 乪OnD乫 au lieu de 乪OZn乫 est acceptée. Le mot signifiant « ici » est « TOIE ».

 

Lien de Cause  à  Effet

Les sentiments personnels (joie, colère, surprise乧etc.) et leurs causes sont exprimés par un groupe de verbes ainsi que « UE » (« UEL » pour M2). « UE » (« UEL ») est un Agent Modificateur (suffixe pour M1 et préfixe pour M2), et il signifie « à », « par » ou « avec » en français.


Ex : J乫ai été surpris par cela.

 

M1: SE   TE   UE   IHSAZ-T.

M2: SE   IHSAZ-T   UEL   TE.

 

(Note) « IHSAZ » signifie « surprendre ». IHSAZ est souvent accompagné par un Agent Modificateur UE (UEL pour M2) qui spécifie la cause de la surprise.

 

Ex : La personne était surprise à sa vue.

 

M1: FE   TE-O   MU-M   UE   IHSAZ-T.

M2: FE   IHSAZ-T   UEL   MU-M   TE-O.

 

(Note) « MU » signifie « voir ». Le « verbe-M » est un verbe-nom, qui correspond à un gérondif en français. Le verbe-nom sera étudié dans le chapitre suivant.

 

Les exemples ci-dessus sont meilleurs que ceux dessous car ils sont plus courts d乫une lettre.

丂丂丂丂丂M1:  FE  TE-O  MU-T  OZn  IHSAZ-T. 
丂丂丂丂丂M2:  FE  MU-T  TE-O   OZn  IHSAZ-T.


 


仠   Verbes généraux et verbes spécifiques

Les verbes généraux comme « aimer », « planifier », « penser » et « vouloir » sont généralement accompagnés par des verbes spécifiques tels que « écrire », « acheter », « nager ». En NOXILO, ces deux verbes sont connectés par « < » pour M1 et « > » pour M2 comme illustré ci-dessous. Si les deux verbes sont conjugués au même temps, la particule de temps pour le verbe spécifique peut être omise.



M1:  verbe spécifique  <  general verb           Ex.  nager  <  vouloir
M2:  verbe générale  >  verbe spécifique           Ex.  vouloir  >  nager

Ex.  Je veux nager

M1:  SE  nager  <  IYUS       Se prononce [se] [nager] [N] [iyu:s].
M2:  SE  IYUS  >  nager       Se prononce [se] [iyus] [N] [nager].

(Note) « SE » signifie « je », « IYUS » signifie « vouloir ».

Il en découle que « IYAA » signifie « aimerait » (forme polie de IYUS), et « IYAnS » signifie « exiger » qui est utilisé en base juridique.

 

 

@  Verbs auxiliaires

Les verbes auxiliaires modifient le verbe. Ils n乫ont qu乫une seule forme, et ne doivent jamais changer pour indiquer le nombre ou le temps. Ils sont placés immédiatement avant le verbe.

 Liste des verbes auxiliaires

Verbe auxiliaire

Signification

Remarque

GIKA [gika]

Pouvoir

Permission

GIKI [giki]

Devrait faire

 

GI [gi]

fera, certain de faire

 

GIKE [gike]

être sur le point de faire

 

GIKO [giko]

avoir fait

Fin

GILA [gila]

avoir déjà fait

Expérience

GILI [gili]

doit

Probable, avec confiance

GIL [gil(u)]

avoir fait

Continuation

GILE [gile]

être heureux de faire

 

GILO [gilo]

oser faire

 

GIMA [gima]

pouvoir

Être capable de faire

GIMI [gimi]

devoir

Obligation (je dois aller)

GIM [gim(u)]

devoir

Obligation forte

GIME [gime]

devoir peut être

Présomption

GIMO [gimo]

devoir

Ce qui doit être

GIVA [giva]

faire à contre cœur

 

GIVI [givi]

ne pas pouvoir s乫empêcher de faire

 

GIVLI [givli]

(faire) semblant

 

GIVn [givN]

(faire) en vain

 

GITT [gi_tu]

souhait (étaient--, qu乫ils feraient, avaient fait--, qu乫ils aient fait)

Souhaite le contraire du fait

 

Utilisation du verbe auxiliaire


GILA  aller-T   [gila aller:ta] ...... n乫est jamais allé
NAI  GILA  aller-T   [nai gila aller:ta] ...... pas d乫expérience d乫être allé
GILA  NAI  aller-T   [gila nai aller:ta] ...... experience que l乫on n乫y est pas allé
NAI  GILA  NAI  aller-T   [nai gila nai aller:ta] ...... pas d乫expérience que l乫on n乫y est pas allé

GIME  aller
NAI  GIME  aller
GIME  NAI  aller
NAI  GIME  NAI  aller

GIMA  aller
NAI  GIMA  aller
GIMA  NAI  aller
NAI  GIMA  NAI  aller

GIME  GIMA  aller
GIME  GIMA  NAI  aller
GIME  NAI  GIMA  aller
NAI  GIME  GIMA  aller

(Note)  GIME  GIMA  peut d乫écrire comme  GIME-MA, et être lue [gimema].

Ex.  Elle pourrait y aller.

M1:  DAFE  GIME-MA  aller.
M2:  DAFE  GIME-MA  aller.

Ex.  Ils sont mariés depuis 30 ans.

M1:  FEN  30  SAAL  KAn  GIL  marier-T.
M2:  FEN  GIL  marier-T  30  SAAL  KAn.

     
<Note> « KAn » signifie « depuis » (période temporelle), qui peut être remplacé par « URP » (« URPL » pour M2).



Ex.      Je ne suis jamais allé Istanbul


M1:  SE  Istanbul  UT  GILA aller-T.
M2:  SE  GILA aller-T UTL  Istanbul.

Ex.  Je suis déjà allé à Istanbul.
M1:  SE  Istanbul  AT  GILA  RIZ-T.
M2:  SE  GILA  RIZ-T  ATL  Istanbul.


GITT  [gi_tu]   

GITT est utilisé pour montrer que l乫action accompagnée du « si » (action conditionnelle) et l乫action principale (action de conclusion) sont toutes deux fausses.


Ex. 
Si cela avait été vrai, je lui aurais écrit une lettre en retour..

M1:  TE  vrai  RI-T  EEF,  SE  DAFE-O  lettre-O  GITT  écrire-T.
M2:  EEFL  TE  RI-T  vrai,  SE  GITT  écrire-T  DAFE-O  lettre-O.

       <Note> ' 
« TE » signifie « ça » ou « qui ». « DAFE-O » signifie « lui ». « EEF » (« EEFL » pour M2) signifie « si ».

« TE » n乫était pas vrai, en conséquence de quoi, je ne lui ai pas écrit de lettre.

Ex.   Si cela était vrai, je lui écrirais une lettre.

M1:  TE  vrai  RI  EEF,  SE  DAFE-O  lettre-O  GITT  écrire.
M2:  EEFL  TE  RI  vrai,  SE  GITT  écrire  DAFE-O  lettre-O.

       <Note> Cela n乫est pas vrai, donc je ne lui écrirais pas de lettre à elle.

 
Ex.   Si cela devait d乫être vrai, je lui écrirais une lettre.

M1:  TE  vrai  RI-R  EEF,  SE  DAFE-O  lettre-O  GITT  écrire-R.
M2:  EEFL  TE  RI-R  vrai,  SE  GITT  écrire-R  DAFE-O  lettre-O.

       <Note> Cela ne sera jamais vrai, donc je ne lui écrirais pas de lettre.

(Note)  En NOXILO, les propositions conditionnelles sont gérées par le directeur de conjonction 'EEF' (=si) pour M1 et 'EEFL' (=si) pour M2. Les propositions conditionnelles du NOXILO sans GITT ne montrent pas le 乬vrai乭 ou e éfaux乭 du contenu des propositions conditionnelles. Néanmoins, lorsque GITT est utilisé dans les propositions principales (étayés), le contenu des propositions conditionnelles et des propositions principales avec GITT sont toutes les deux complétement fausses ; ainsi GITT joue un rôle similaire à « si+passé » et « si+plus-que-parfait » en français.

@  Verbaux

Les verbaux sont constitués de 2 groupes différents : les verbes-noms et les verbes-adjectifs. Ils sont formés à l乫aide de particules ajoutées comme suffixe au verbe (-M, -D, ou –K). Les verbes-noms (verbe –M ou verbe-D) fonctionnent comme des noms et comme des verbes indistinctement. Selon le même principe, les verbes-adjectifs fonctionnent comme des verbes et comme des adjectifs. Les fonctions des Verbes-adjectifs est plus ou moins ressemblante aux pronoms relatifs.



仠  Verbes-noms

Les verbes-noms sont formés par l乫ajout du suffixe « -M » ou « -D » au verbe. Verbe-M correspond à « ce + (S) + V + (O) » et Verbe-D à « soit + (S) + V + (O) » en français. Les verbes-noms fonctionnent comme des verbes et comme des noms indistinctement. Plus précisément, un verbe-nom, comme un verbe peut avoir un complément d乫objet, mais également, comme un nom, il peut devenir sujet, objet ou complément. De plus, les verbes-noms peuvent, associés à un Agent Modificateur, devenir une phrase adjective ou une phrase adverbiale, qui modifie les noms, les adjectifs, les adverbes, les verbes, ou toute phrase.

(Note) Les Agents Modificateurs en Mode II, correspondent à des prépositions en français.

 

 


Verbe-M

 

Passé

Présent

Futur

Basique

-TM [tam]

-M [m]

-RM [rem]

Progressif

-TInM [taiNm]

-InM [iNm]

-RInM [reiNm]

Passif

-TZEM [tazem]

-ZEM [zem]

-RZEM [rezem]

Progressif-passif

-TInZEM [taiNzem]

-InZEM [iNzem]

-RInZEM [reiNzem]

 

Ex : Voir c乫est croire.

M1 : MU-M-W   IYBELS-M    (RI).                       Se prononce [mu:mwa iybelsm (ri)].

M2 : MU-M-W   (RI)   IYBELS-M.

(Note) « MU » signifie « voir », et « IYBELS » « croire », « RI » peut être omis.


Verbe-D (= si ou soit)

 

Passé

Présent

Futur

Basique

-TD [tad]

-D [d]

-RD [red]

Progressif

-TInD [taiNd]

-InD [iNd]

-RInD [reiNd]

Passif

-TZED [tazed]

-ZED [zed]

-RZED [rezed]

Progressif-passif

-TInZED [taiNzed]

-InZED [iNzed]

-RInZED [reiNzed]

 

Ex : La question est de savoir si tu iras.

M1: Point-W ME ITU-RD (RI).

M2: Point-W (RI) ME ITU-RD.

(Note) « ITU » signifier « aller ».


Verbes-adjectifs

Le verbe-adjectif est formé par l乫ajout du suffixe « -K » au verbe,  et il modifie les noms qui sont sujets, objets, compléments ou le corps même d乫une phrase modificatrice.


Verb-K

La fonction du verbe-K ressemble à celle des participes, des infinitifs, et/ou des pronoms relatifs en français. Le verbe-K modifie les noms. Ce qui suit est un tableau utilisant le verbe « IMS » (« demander » en français).

 

       Passé      

    Présent   

     Futur     

 Basique

 IMS-TK
 [ims tak]

 IMS-K
 [ims ku]

 IMS-RK
 [ims rek]

 Progressif

 IMS-TInK
 [ims taiNk]

 IMS-InK
 [ims iNk]

 IMS-RInK
 [ims reiNk]

 Passif

 IMS-TZEK
 [ims tazek]

 IMS-ZEK
 [ims zek]

 IMS-RZEK
 [ims rezek]

 Progressif-passif 

 IMS-TInZEK
 [ims taiNzek] 

 IMS-InZEK
 [ims iNzek] 

 IMS-RInZEK
 [ims reiNzek] 

 

Ex : La personne qui va poser une question est sur le point de se lever.

M1:  IMKE-O   IMS-K   REn-W   GIKE   se lever.

M2:  REn-W   IMS-K   IMKE-O   GIKE   se lever.

 

(Note) « IMKE » signifie « question ». « IMS » signifie « poser une question » et « REn » signifie « personne ». « GIKE » est un verbe auxiliaire et signifie « être sur le point de ».

 

Ex : La personne qui n乫a pas posé la question est partie.

M1:  NAI   IMS-TK   REn-W   partir-T.

M2:  NAI   IMS-TK   REn-W   partir-T.

 

Ex. La personne qui est intérrogée est l乫officier de l乫armé Etats-unienne.

 
M1:  IMS-ZEK  REn-W  Etats-unienne.  Armé  UB  officier  (RI).
M2:  IMS-ZEK  REn-W  (RI)  officier  UBL  Etats-unienne.  Armé.

  
丂丂<Note> 'IMS' signifie 'demander', et 'IMS-ZEK' signifie 'celui qui est demandé/interrogé'.  'ZE' est la forme passive du verbe. 

'UB' (UBL pour M2) est un Agent de Modification, et signifie 'de'.   'Etats-Unienne armée UB officier' pet être écrit  'Etats-Unienne. Armée'Z officier' ou simplement 'Etats-Unienne armée officier'.

Ex.  La personne qui a nagé, levez votre main!

M1:  YO  Nager-TK  JE  main-O  EOPS.
M2:  YO  Nager-TK  JE  EOPS  main-O.
丂丂丂<Note> 'Nager-TK' se lit [nagertak].   'JE' est un Pronom Personnel et signifie 乪homme/personne乫 en français.

        丂丂  'EOPS' signifie 'lever'.  Une Phrase imperative commence par 'YO'.


  Interrogatives

Le langage NOXILO comporte 4 types de phrases interrogatives, comme indiqué ci-dessous :

 

Type 1 :        Question fermée, à laquelle l乫on peut répondre par YUP (« Oui » en français) ou NAI (« Non » en français).

Type 2 :        Question ouverte, appelant une explication.

Type 3 :         Phrase interrogative utilisant « N乫est-ce pas ? ».

Type 4 :         Question rhétorique (ironie).

 

Les phrases interrogatives en NOXILO ont les caractéristiques suivantes:

 



仠  Type 1 et Type 2 ont  '?'  ou  'ESK'  en début de phrase.
仠  Type 2 comprend les Interrogatifs montrés dans la colonne de gauche dans la table dessous et à l乫inverse du français, les Interrogatifs sont places là où les réponses manquantes auraient été placées à l乫origine.

  Type 3 (question interrogative utilisant 乬n乫est-ce pas?乭) a   ETOn  en fin de phrase.
  Type 4 (Rhétorique) a ENA  en début de phrase. De meme, ce type de phrase interrogative peut parfois contenir des Interrogatifs tels que  HyA ('pourquoi' en Français)  et  HyE ('comment').

  L乫ordre des phrase Interrogatives est le même que les phrase Affirmatives; l乫ordre lexicale ne change pas pour aucune raison en NOXILO sauf pour faire la reversion entre le mode M1 et M2.
Dans la conversation, le '?' (ou 'ESK') peut simplement être prononcé [e] au lieu de [esk].

Interrogatifs

Prononciation

Classification

Signification

HA

HAS

HANA

[ha]

[has]

[hana]

Pronom interrogatif

Verbe interrogatif

Adjectif interrogatif

 

Quoi

HI

HIS

HINA

HILI

[hi]

[his]

[hina]

[hili]

Pronom interrogatif

Verbe interrogatif

Adjectif interrogatif

Adverbe interrogatif

 

 

Quel, Lequel

HU

[hu:]

Pronom interrogatif

Qui

HE

HENA

HELI

[he]

[hena]

[heli]

Pronom interrogatif

Adjectif interrogatif

Adverbe interrogatif

 

Quand

HO

HONA

HOLI

[ho]

[hona]

[holi]

Pronom interrogatif

Adjectif interrogatif

Adverbe interrogatif

 

HyA

HyAA

[hya]

[hya:]

Particule interrogative

Adverbe interrogatif

 

Pourquoi

Hy

HyNA

HyLI

[hy(u)]

[hy(u)na]

[hy(u)li]

Pronom interrogatif

Adjectif interrogatif

Adverbe interrogatif

 

Combien (degré)

HyE

HyELI

[hye]

[hyeli]

Pronom interrogatif

Adverbe interrogatif

Comment (façon/méthode)

ESK ou ?

[esk], [e] pour conversation

Adverbe interrogatif

A placer en début d乫une phrase interrogative

ETOn

[etoN]

Adverbe interrogatif

N乫est-ce pas?

ENA

[ena]

Adverbe interrogatif

Question rhétorique

(Ironie)

 

 

 

 

 

A continuation nous pouvons voir quelques exemples de questions de type 1 et de type 2:  

    Type 1

Ex.  As-tu dejeuné?

M1 :  ? ME  dejeuner-O  KU-T.
M2 :  ? ME  KU-T  dejeuner-O.


丂丂<Note> « KU » signifie « manger ou boire ». Une réponse possible à cette question est :

              M1, M2 : YUP   ou

              M1, M2 : YUP,  SE   KU-T.   ou   YUP,  SE   DU-T.

              Ou encore

              M1, M2 : NAI ou

              M1, M2 : NAI, SE  NAI  KU-T   ou   NAI, SE  NAI  DU-T.

 

    Type 2

La différence évidente entre la construction interrogative en langage NOXILO et celle en français, est la position des groupes interrogatifs. Les interrogatifs en NOXILO doivent être placés là où la réponse aurait été placée dans une phrase affirmative. De plus, l乫ordre lexicale ne change jamais et reste le même que celui des phrases affirmatives. Dans une conversation, « ? » (ou « ESK ») peut se prononcer [e] au lieu de [esk].



Ex.   Quel est le problème?

M1 :  ?  HA  problème  (RI).
M2 :  ?  HA  (RI)  problème.

    <Note> Le '-E' qui complète le mot 乬problème乭 n乫est pas nécessaire puisque la phrase est simple. RI peut être omis puisqu乫il s乫agit d乫un 乪Sujet + etre+Complement乫 (SC pour M1) type de phrase au present.

 

 

Ex.   Qu乫as-tu mangé ?

M1 :  ?  ME  HA-O  KUI-T.
M2 :  ?  ME  KUI-T  HA-O.

    
<Note> « KUI » signifie « manger », « KUD » signifie « boire », et « KU » signifie « boire et manger ». KUI peut être remplacé par KU dans cet exemple.



Ex.   A quoi servent ces pièces ?

M1 :  ?  TE  HAI  pièce  (RI).
M2 :  ?  TE  (RI)  HAI  pièce.

    <Note>  HAI est la forme possessive de HA, qui n乫est pas vu en français.  

<Note>  Une réponse possible à cette question serait :

              M1 : TE  engine  UB  parts  (RI).

              M2 : TE  (RI)  parts  UBL  engine.

             


Voici une liste des interrogatifs utilisés dans les types 2, 3 et 4.

 

Pronoms interrogatifs sujets

 

Possessif

 

Complément

 

Objet

Verbe interrogatif

Adjectif interrogatif

Adverbe interrogatif

Particule interrogative

Directeur

de conjonction

Français

HA

Que/Quoi

HAI

Quoi

HA-E

Quoi

HA-O

Quel/Quelle

HAS

Faire Quoi

HANA

Que/Quelle/Quel

 

 

 

Quoi

HI

Quel

HII

Auquel

HI-E

Qui/Que

 

HI-O

Celui qui/ Celle qui

HIS

Faire Lequel/Laquelle

HINA

Quel

HILI

Quel

 

 

Quel

HU

Qui

Hui

À qui

HU-E

À qui

HU-O

À qui

 

 

 

 

 

Qui

HE

Quand

HEI

Quand

HE-E

Quand

HE-O

Quand

 

HENA

Quand

HELI

Quand

 

EED

Quand

HO

HOI

HO-E

HO-O

 

HONA

HOLI

 

AAT

 

 

 

 

 

 

HyAA

Pourquoi

HyA

Pourquoi

IID

Pourquoi

Hy

Combien

HyI

Combien

Hy-E

Combien

Hy-O

Combien

 

HyNA

Combien

HyLI

Combien

 

 

Combien (degré)

HyE

Comment

HyEI

Comment

HyE-E

Comment

HyE-O

Comment

 

 

HyELI

Comment

 

 

Comment (méthode)

 


@  Adjectifs

Les adjectifs sont similaires à leur contrepartie française. Ils sont places avant le noms ou pronom, ainsi une expression telle que AOBI DAFE (=belle elle) est possible en NOXILO. Les adjectifs ne changent jamais de forme quelques soit le cas de figure. En NOXILO, il n乫y as pas d乫articles tels que 乪un/une乫 ou 乪le/la乫 en Français. Ici, les apprenants sont vivement conseillés de mémoriser les adjectifs spéciaux suivants :  

 

Adjectifs

Prononciation

Sens

TO

[to]

Ce/Cet/Cette/Ces

BOI

[boi]

Ce/Qui/Que/Celui

SOM

[som]

Quelque

MUQ

[mu:ch]

Plusieurs/beaucoup

PLU

[plu:]

Pluriel

SGL

[sgl]

Unique/Seul

OOL

[o:l]

Tous

NAI

[nai]

Non/Pas

 

Les Adjectifs Généraux  sont les adjectifs les plus communs qui montrent un état spécifique ou des conditions telles que 乪rouge乫, 乪aimable乫, 乪dernier乫, 乪abstrait乫, 乪rapide乫, 乪suivant乫, etc. Tout adjectif  général du ISW a, comme les noms et les verbes corporels, une caractéristique orthographique spécifique appellée 乪radical乫, qui est montré en détail dans la page web numéro 7 de la version Anglaise. Voici quelques exemples:

Radicaux & leur sense      Adjectifs Généraux avec le radical

AI     base, logique .................... AIDRn (direct),  AInD (indépendant),  AIPO (possible),  AIRI (reel),  AITR (vrai)
AO    bon, neutre .............. AOBI (beau),  AOG (bon),  AOIn (intellectuel),  AOPAA (approprié),  AORDI (prêt pour)
UE    Caractéristique, densité ......... UEKA (courbé),  UERA (rond),  UEPO (pointu),  UEST (droit),  UESKyA (dispersé)
UII    mauvais  ................................. UIIBA (mauvais),  UIIG (laid),  UIIF (faux),  UIIDE (dangereux),  UIIMA (furieux),  UIIPA (imparfait)
EI     couleur ..............................  EIBLA (noir),  EILO (jaune),  EIMA (magenta/rouge),  EIPI (rose),  EIS (bleu),  EITA (blanc)

Veuillez noter que les adjectifs dérivés héritent le 乪radical乫 du mot original plutôt que les radicaux mentionnés dessus. La plupart des adjectifs dérivés ont souvent NA ou BL, un suffixe à la fin du mot. 



Exemples des adjectifs derives:  

Adjectifs Dérivés                                  Mots Originaux    

AFAAVNA  (de l乫aide sociale) ................................. AFAAV  (nom.  service/assistance sociale)
IYPENA  (de l乫espoir/plein d乫espoir) .................... IYPE  (nom.  espoir)
IHMINA  (de l乫émerveillement) ................................. IHMI  (nom.  Merveile/étonnement)
PEnXINA  (toxique) ....................................................... PEnXI  (nom.  poison)
KUBL  (comestible) ....................................................... KU  (verbe corporel.  Manger et boire)


Comparaison

Les adverbes suivants sont places avant les adjectifs de manière à atténuer ou renforcer le sens des adjectifs.

LEFST  乧乧  surtout atténue le sens des adjectifs (ou adverbes)

LEE   乧乧  atténue

FAA   乧乧  renforce

FAST  乧乧  surtout renforce

Agent Modificateur 乪AN乫 (ANL pour M2) est souvent utilize pour faires des comparaisons.  AN (ANL) signifie 乪par rapport à/compare avec ---乫.

Ex.  Il était plus imaible compare aux autres/par rapport aux autres.

M1:  MAFE DAFE AN FAA  amiable  RI-T.

M2:  MAFE RI-T FAA  amiable  ANL DAFE.

    <Note> MAFE signifie 乪Il乫, et DAFE signifie 乪Elle乫.

 

@  Adverbes

Les adverbs sont similaires à leur contrepartie française, ainsi que les verbes modificateurs, les adjectifs, les adverbs, et les phrases dans leur ensemble. Les adverbes ne changent jamais de forme, et n乫ont pas de caractéristique orthographique, mais les adverbes dérivés ont une terminaison en  乪LI乫 comme affixe dérivé. 

Adverbs are similar to their English counterparts, and modifying verbs, adjectives, adverbs, and sentences as a whole.  Adverbs never change their form, and do not have any characteristic spelling, but derived adverbs have an 乪LI乫 ending as a derivative affix.

Exemples d乫adverbes derives:

AOBILI  (magnifiquement)  ---  from AOBI  (adj. beau)

AINESALI  (nécessairement)  ---  from AINESA  (adj. nécessaire)

IAAKLI  (aimablement)  ---  from IAAK  (adj. kaimable/gentil)

 

A continuation, un échantillon d乫adverbes non dérivés fréquemment utilisés:

Adverbes

Prononciation

Sens

YUP

[yu:p]

Oui

YUPn

[yu:pN]

Oui, Biensur

SEAn

[seaN]

Je vois.

NAI

[nai]

non

NAIn

[naiN]

jamais

NOA

[noa]

ni

TOA

[toa]

ici

BOIE

[boie]

BOIT

[boit]

Lors/puis

SAI/SAILI

[sai/Sali]

encore (re-)

TASUn

[tasu:N]

Bientôt

TAFn

[tafN]

Souvent

TASAM

[tasam]

Parfois

WAGO

[wago]

Il y a

XAOn

[shaoN]

Seulement

YAK

[yak]

Environ

ZAO

[zao]

Très

 


@  Modification Agents

Il y a 2 types d乫Agents Modificateurs (AM) ; les AM qui fonctionnent avec des noms (pronoms, gérondif), et les AM qui fonctionnent avec des verbes. Les deux types forment des phrases modificatrices (que ce soit une phrase adjective ou adverbiale) et modifient d乫autres mots tels que des noms, pronoms, adjectifs, adverbes ou verbes.

Les AM dans le Mode I sont placés après un Nom, un Pronom, un Gérondif ou un Verbe et sont donc appelés « postpositions». A l乫inverse, les AM dans le Mode II sont placés avant le Nom, le Pronom, le Gérondif, ou le Verbe et l乫on s乫y réfère donc comme des « prépositions ». Ainsi,  l乫équivalent français des AM en Mode II ce sont les prépositions

Mode I :   Nom (pronom, gérondif, ou verbe)  +  MA 
Mode II :   MA  +  Nom (pronom, gérondif, ou verbe)

A l乫inverse du français, les noms, pronoms ou gérondifs qui vont de pair avec les AM sont toujours en mode subjectif au lieu d乫objectif comme 乪avec je乫en NOXILO au lieu de 乬avec moi乭 en français.

En ajouttant la lettre 乪L乫 à la fin des AM pour le Mode I, l乫on obtiens des AM pour le Mode II. Ceci dit, les AM en Mode II ont toujours une terminaison en –L, et naturellement sont plus longs d乫une lettre (L) que les AM correspondants en Mode I.

AM qui fonctionnent avec des noms (pronoms, gérondifs)  - - -  25 parmi quelques 80 AM au total.

Mode I   

Mode II

Sens

AB

ABL

environ/concernant

AE

AEL

A l乫exception de

AF

AFL

Après

AN

ANL

Comparé avec/ par rapport à

AT

ATL

à (lieu)

AY

AYL

En/par (moyen)

IC

ICL

Jusqu乫a

IL

ILL

comme, ainsi que (ressemblance)

IM

IML

de (origine)

IN

INL

dans (lieu/emplacement)

IO

IOL

pour (pour l乫amour/l乫intérêt de)

IZ

IZL

avec (ensemble)

UA

UAL

pour (ex. C乫est bon pour lui)

UB

UBL

de  (appartenance)

UL

ULL

différent (dissemblable)

UN

UNL

Sur (contact)

UO

UOL

Avant

UT

UTL

vers (dans la direction)

UZ

UZL

En outre (en plus de)

EA

EAL

à (temps)

ED

EDL

De / à la recherché de

EF

EFL

Si

EG

EGL

Ssi (seulement si)

EO

EOL

pour/avec(correspondance/comparaison)

EU

EUL

En accord avec

 

Examples :

         Mode I

 Japonais

          Mode II

  Français

  Paris  UT 
(MA est post-positionné) 

 僷儕丂à

  UTL  Paris
 (MA es pre-positionné) 

  à  Paris

  7  IM 
(MA est post-positionné)

  7  à partir de

  IML  7
 (MA est pre-positionné)

  à partir de  7

  SE  IZ
(MA est post-positionné)

   avec

  IZL  SE
 (MA est pre-positionné)

  avec  moi 

<Note>  SE signifie ' Je '.    SE-O  IZ  et  IZL  SE-O sont toutes deux incorrectes car  SE-O  est un mode objet.

    AM qui fonctionnent avec des verbes  (seulement 3 AM)

Mode  I

Mode II

Sens

BI

BIL

Pour montrer le degree de la situation en utilisant un événement particulier

CI

CIL

Pour montrer le caractére correcte ou incorrecte d乫une action particulière

DI

DIL

Faire  (pour butl/objectif/propos)

 

Exemples:  

BI   (BIL  for  M2)  丂丂 (donc) --- à faire

BI  (BIL) montre la condition particulière ou la situation avec l乫informative  ou l乫action (événement).


Ex.  Est-il vraiment un incident de pleurer?


M1:  ? TE  pleurer  BI  incident  (RI).
M2:  ? TE  (RI)  incident  BIL  pleurer.

    <Note> '?' se prononce [esk], mais peut se prononcer [e] en conversation.


Ex.  Ce fut le terrorisme qui as tué 500 personnes.


M1:  TE  500  REn-O  tuer-T  BI  terrorisme RI-T.
M2:  TE  RI-T  terrorisme  BIL  tuer-T  500  REn-O.

   
<Note> tuer-T se prononce [tuer-ta].

Ex.  Il était si gentil au point de nourir deux orphéins.


M1:  MAFE  2  orphélins-L  nourrire  BI  gentil  RI-T.
M2:  MAFE  RI-T  gentil  BIL  nourrire  2  orphélins-L.


CI   (CIL  pour  M2)

CI  (CIL )  est utilisé pour évaluer la faisabilité de tout objet ou action particulière.



Ex.  Ce problem est dur à résoudre.


M1:  TO  problème-W  résoudre  CI  dur  (RI).
M2:  TO  problème-W  (RI)  dur  CIL  résoudre.

Ex.  Gustaf est trop jeune pour épouser Karin.

M1:  Gustaf-W  Karin-L  épouser  CI  trop  jeune  (RI).
M2:  Gustaf-W  (RI)  trop  jeune  CIL  épouser  Karin-L.

 

DI    (DIL  pour  M2)  - - - -Pour / de façon à

DI  (DIL)  ressemble à l乫infinitif  -pour en français, qui connecte le but et le moyen (ou l乫action).

Ex.  Ceci est un outil pou couper les arbres.

M1:  TO-W  arbre-L  couper  DI  outil  (RI).
M2:  TO-W  (RI)  outil  DIL  couper  arbre-L.

  
<Note> 'TO' signifie 'Ceci'.   Tout objet dans les phrases modificatrices et dans les proposition modificatrices/subordonnées ont:

'-L'  à la fin bien que l乫objet dans les propositions principales (nom) aient '-O' à la fin.  

 '-L' se prononce [ol],  et '-O' se prononce [o].

Ex.   Il est temps d乫aller à l乪école.


M1:  Ecole  UT  aller  DI  SAMAE  (RI).
M2:  (RI)  SAMAE  DIL  aller  UTL  école.

  <Note> Il n乫y a pas de sujet vacant 乪il乫en NOXILO. 乪SAMAE乫 signifie 乪point dans le temps乫 seulement, alors que TAIM signifie soit 乪période乫 soit 乪point dans le temps乫.

@  Conjonctions de coordination

Le role des conjontions de coordination est deformer ou de donner une logique à la structure grammaticale. La contrepartie française ce sont des conjonctions telless que 乪et乫, 乪ou乫, 乪ainsi乫, 乪donc乫, 乪par conséquent乫, 乪parce que乫, etc. Veuillez noter que les conjonctions tels que 乪à fin que乫, 乪autant que乫, 乪si乫et 乪bien que乫 ne sont pas comprises dans cette catégorie ; ces dernières sont classées dans les directeurs de conjonction en NOXILO. Toutes les conjonctions de coordination sauf  乪NOA乫 commencent par 乪O乫.



 
Conjonctions de coordination

   Signification/Sens 

                            Remarques (Exemples)

 OnD

 Et

Voiture blanche OnD maison à La voiture et blanche mais pas forcément la maison.

 OnP

 - Et-

Voiture blnahce OnP maison --> 'blanc' modifie la voiture et la maison.

 

 OnS

 - Et -

Voiture blanche OnS maison --> 'blanc' modifie seulement la voiture.

 OA

 Ou (probablement  inclusive)

Thé ou café à thé ou café ou peut être les deux.

 OAP

 - Ou -

Thé chau OAP café à 'chaud乫 modifie  le thé et le café.

 OAS

 - Ou -

Thé chaud OAS café à 乪chaud乫 modifie seulement le 乬thé乭.

 OI

 Ou (strictement exclusif)

thé OI café à thé ou café (Prendre les deux n乫est pas permis)

OIP

 - ou -

Té chaud OIP café --> 'chaud' modifie le té et le café.

 OIS

 - ou -

Té chaud OIS café--> 'chaud' modifie seulement le té.

 OU

 Ou (strictement inclusif)

thé OU café à thé ou café ou les deux (prendre les deux est bien, possible aussi.)

 OUP

 - Ou -

Thé chaud OUP café --> 'chaud' modifie le thé et le café.

 OUS

 - Ou -

Thé chaud OUS café --> 'chaud' modifie seulement le thé..

 NOA

 Ni

NAIDE ** NOA -- ( = non plus ** ni -- ). 
  Tous les deux **  et  -- sont refusés.

 OENI

 Donc

 OERA

 Tandis que

Le frère cadet est très gentil, tandis que l乫ainé est avide.

 OKyLI  [okyuri]

 Par conséquence

 ONEVI

 Cependant, Pourtant

ONEVI est place en premier dans une phrase independante.
De même, il peut être place entre deux phrases et ainsi les lier entre elles.
ONEVI est plus formel que OTT.

 On

 Par/pour

Un gâteau par personne 

120 Yen Japonais pour un dollar américain. (120 Yen japonais par dollar)

 OOZ

 Parce que

 ORIE

 En plus, davantage

 OST

 Va OST Vb

Les actions au pluriel commencent au même moment.

Au moins les actions au pluriel se chevauchent sur une certaine période de temps.

O2ST [onist]

 Vc O2ST Vd

Les actions au pluriel commencent au même temps (t1), et se termienent au même temps (t2).

OTO

Symétrie

Beauté et amour, force et vérité, l乫aile est et l乫aile ouest.

 OTT

 Mais, cependant

OTT est placé en début des phrases indépendantes. De même, il peut être place entre deux phrases pour faire la liaison entre elles.

 

 OV

 Versus

Match PSG OV  Marseille
Washington OV Mosquva

OZK

Et pour cela

Il n乫y as pas attendu, et pour cela

 OZn

 Puis, et alors

Immédiatement, bientôt

OZUn

Puis, et alors

Après

 

 <Note> UUS (UUSL pour M2: 'bien que' or 'malgré que' en français) n乫est pas un « Compositeur » (conjonction de coordination), mais un Directeur d e Conjonction, et UUS (UUSL) est toujours utilisé avec des phrases subordonnées.

 

<Note> Voyons quelques mots-frères de « OOZ ».

丂丂  OOZ                  (Compositeur)    - - - - - -  parce que 
丂丂丂丂丂ID (IDL)            (Agent de Modification)  - - -  en raison de/à cause de 
丂丂丂丂丂IID (IIDL)         (Directeur de Conjonction)  - - - - - parce que 
丂丂丂丂丂HyALI               (Adverbe prérogative)  - - -  pourquoi

 

 

 

@  Directeurs de conjunction – conjontions de subordination

L乫équivalence en français des Directeurs de Conjonctions (DC) ce sont des mots tels que « qui, que, quelle ou quel », « si », «bien que», etc.

 

Les DC pour le Mode I se placent juste après le complément d乫objet direct (proposition subordonnée complétive) et sont ainsi appelés dirigeants post complément. A l乫inverse, les DC pour le Mode II sont placés juste avant le complément d乫objet direct et sont alors appelés dirigeants pré compléments. 

 

Les DC pour le Mode II correspondent aux conjonctions de subordination en français puisqu乫elles introduisent les propositions subordonnées complétives ou le complément d乫objet direct de la phrase.

 

Les DC dans le NOXILO n乫incluent pas les conjonctions de coordination « et » et « ou ». Ces dernières sont en effet classées dans la catégorie des Compositeurs.

 

 

 

Positionnement des Directeurs de Conjonction (DC) :

 

M1 : complément d乫objet direct + CL

M2 : CL + complément d乫objet direct

 

<Note> Les complément d乫objet direct se composent de noms, adjectifs, et d乫adverbes.

 

Exemple: Ils savent que je t乫aime        <Note> Que = My  (pronocé my(u))

 

M1:  FEN   SE   ME-O   amour  My   savoir.

M2:  FEN  savoir  My  SE  amour  ME –O.

 

<Note> FEN (pluriel de FE) signifie 乬ils乭. SE signifie « je ».  ME-O signifie « tu » (« t乫 » dans cet exemple). My (pronocé my(u)) est le DC qui dirige les compléments nom seulement (surligné).

 

 

仠  Directeurs de Conjonctions qui dirigent des compléments Noms.


Il y a seulement deux Directeurs de Conjonction qui dirigent les compléments Noms : My et Dy.

My se prononce {my(u)} et signifie « que » en français. Dy {dy(u)} signifie « si ».

 

My {my(u)} = Que


Comme nous l乫avons appris précédemment, « My » signifie « Que » en français. Les compléments nom qui sont dirigés par « que » deviennent soit complément sujet, complément objet, complément d乫article. 

L乫on peut écrire My-O (en ajoutant –O) pour 乪My乫 qui dirige le complément objet et My-E pour 乪My乫 qui dirige le complément d乫article. Généralement l乫on n乫écrit pas My-W sauf pour l乫analyse de phrase.

 



Ex : Que tu étudie dur le NOXILO est important. 

 

M1 :  ME  NOXILO-O  dur  étudier-T  My  important  RI.

 

M2:   My  ME  dur  étudier-T  NOXILO  (ZA)  RI  important.

 

(Note) Il n乫y a pas de structure 乬C乫est – que乭 dans le NOXILO.

 

ZA est une particule de ponctuation pour M2  et elle est placée à la fin de l乫article dans la phrase.

 

PA (particule de ponctuation pour M1  n乫est pas nécessaire pour l乫exemple ci-dessus. L乫adverbe (un mot) devrait être placé avant le verbe en NOXILO, ainsi l乫adverbe « dur » vient avant « étudier »



Dy   [dy(u)]  =  soit. que  (si)

Ex.  Que (si) l乫homme soit (est) vivant c乫est important = il est important que l乫homme soit vivant (ou pas)


M1:  FE  vivant (RI)  Dy  important  RI.
M2:  Dy  FE  (RI)  vivant  RI  important.

丂丂丂<Note> Il n乫y as pas de structure du genre 'Il est --- si' en NOXILO. Il n乫y as pas d乫article (un, une, le, la) en NOXILO. 

 

仠 Directeurs de conjonction : Conjonctions de subordination relative

 

L乫on compte plus de 10 conjonctions de subordination relative en NOXILO. Nous en étudions 2 ici ( « Ky » et « XU »).

Ky {Ky (u)} = Que, Qui, Quel 

« Ky » est un DC très important puisqu乫il relier deux éléments d乫une phrase dont l乫un est subordonné de l乫autre (adjectifs et noms respectivement clause modificatrice et mot modifié).

L乫emplacement de « Ky » est le même que pour tout autre DC comme nous l乫avons appris précédemment.

 

M1 : Proposition subordonné  +  Ky  +  Nom (pronom/gérondif).

 

M2 : Nom (pronom/gérondif  +  Ky  +  Proposition subordonné  

 

(Note) Les conjonctions de subordination relatives sont surlignées pour une meilleure compréhension.


Voyons maintenant quelques exemples:

Ex : L乫homme qui est en train d乫étudier PC est mon père.

M1:  PC-L  study-In  Ky  FE  DAFEI  father  RI                       (Note) FE est un subséquent

M2:  FE  Ky  study-In  PC-L  RI  DAFEI  father                       (Note) FE est un antécédent

 

(Note) FE signifie 乬celui乭 lequel peut être remplacé par REn (personne).

              Toute objet dans une proposition modificatrice (proposition subordonné relative ou adverbiale) as une particule « –L » au lieu de « -O ». Le « -L » se prononce [ol], et le « -O » se prononce [o].

FE est un mot modifié (=modificant)

Ex : La classe que j乫ai choisie a été annulée.

 

M1 : SE  choisi-T Ky  classe-W  annuler-TZE                    (Note) « Classe » est un subséquent

 

M2 : Class-W  Ky  SE  choisi-T  (ZA)  annuler-TZE       (Note) « Classe » est un antécédent



Xu [shu :] = que (Ky  +  subséquent pour M1 / antécédent pour M2  +  Ky  pour M2


Ex : Ce que je veux est un couteau et une fourchette

 

M1 :  SE  IYUS  XU-W  couteau  OnD  fourchette  (RI)

 

M2 :  XU-W  SE  IYUS  (RI)  couteau  OnD  fourchette

 

(Note) SE : Je ; IYUS: vouloir ;  OnD : et



Ex : Tu as répondu ce que je voulais savoir

 

M1 :  ME  (PA)  SE  savoir  <  IYUS  XU-O  répondre-T.

 

M2 :  ME  répondre-T  XU-O  SE  IYUS  >  savoir.

 

(Note) ME: Tu  ;   SE: Je  ;  乬IYUS > savoir 乬:  vouloir savoir.




仠 Directeur de conjonction: subordonné circonstancielle

 

L乫on compte plus de 50 conjonctions de subordination circonstancielles. Plusieurs d乫entre elles sont dérivées des Agents Modificateurs et donc les DC pour M2 héritent d乫une terminaison « -L ». 13 sur environ 50 sont des DC originelles et naturellement donc il n乫y a pas de différence dans l乫orthographe entre M1 et M2.

Nous voyons tout d乫abord trois règles importantes (A, B et C) avant de passer au 18-3-1..    

 

A)   Japonais, Coréen, Hindi, etc.  (langue du type M1) et Arabe (M3) suivent typiquement le mécanisme suivant: proposition conditionnel en premier et proposition principal en dernier. Ainsi la traduction de ces langues en NOXILO suivrait le même ordre. En français (langue de type M2), l乫ordre des mots est contraire ; ainsi il s乫agit d乫une organisation de type proposition principal en premier et   proposition conditionnelle en dernier. Néanmoins, les propositions subordonnées circonstancielles sont souvent placées en premier pour mettre l乫accent sur Anglais.

Bien que la phrase en français avec cet ordre de proposition puisse être traduite en NOXILO dans le même ordre, le but de mettre l乫accent sur la proposition circonstancielle n乫est pas traduite. S乫il est nécessaire de le faire, la proposition subordonnée circonstancielle doit avoir VII en tête ou être entre VII et –VII.

 

Ci-dessous nous trouvons un exemple type de l乫ordre des propositions subordonnées en NOXILO.

 

Exemple :  Je visiterais les Musée-du-Louvre avant que je meurs.

 

 M1 

  SE  mouir  UUO  SE  Musée-du-Louvre-O  visiter-R. 
 
(proposition subordonné)   (proposition principale)

 M2

 SE  visiter-R  Musée-du-Louvre-O  UUOL  SE  mourir
 (proposition principale)  
     (proposition subordonnée) 

 

 <Note> UUO  (UUOL for M2)  signifie 'avant'.

 



Lorsqu乫un DC reste entre les principales conjonctions de subordination relatives ou circonstancielles, une virgule n乫est pas nécessaire comme dans les phrases ci-dessous.

Néanmoins, lorsqu乫un CD est placé en début (M2) ou en fin (M1) de phrase, une virgule doit être placée entre la proposition principale et la proposition de subordination circonstancielle. 

Voir ci-dessous :



Example:  I visit Musee-du-Louvre-O before I die.

               
(Proposition circonstancielle)  (Proposition principale

M1 :  SE       mourir      UUO     SE    Musee-du-Louvre-O  visiter 乧乧乧乧乧 Correct (la virgule n乫est pas nécessaire parce que UUO est placé entre deux propositions (proposition subordonnée circonstancielle et proposition principale).  

(Note) La plupart des personnes dont la langue est de type M1 et M3 préfèreraient cet ordre syntaxique.



             (Proposition principale)            (Proposition circonstancielle) 

M1 :     SE   Musee-du-Louvre-O   visiter,  SE  mourir  UUO 乧乧乧乧乧乧乧乧. Correct (parce que la virgule   est placée entre la proposition principale et la proposition subordonnée circonstancielle).

(Note) La majorité des personnes parlant une langue du genre M1 et M3 n乫aimeraient pas cette syntaxe.

 

               (Proposition principale)            (Proposition circonstancielle) 

M1 :      SE    Musee-du-Louvre-O   visiter    SE  mourir  UUO  乧乧乧. Incorrecte (parce que la virgule n乫est pas mise entre la proposition principale et la proposition subordonnée). 

(Note) La majorité des personnes parlant une langue de mode M1 et M3 n乫aimeraient pas cette syntaxe.



             (Proposition principale)            (Proposition subordonnée) 

M2 :    SE  visiter  Musee-du-Louvre-O  UUOL  SE  mourir乧乧乧乧乧 Correcte (la virgule n乫est pas nécessaire car UUOL est placée entre les deux propositions).

 

           (Proposition subordonnée)  (Proposition principale)           

M2 :    UUOL  SE  mourir , SE visiter Musee-du-Louvre-O乧乧乧乧乧乧 Correcte (Car la virgule est placée entre la proposition subordonnée et la proposition principale).

 

 

              (Proposition subordonnée)  (Proposition principale)           

M2 :    UUOL   SE   mourir  SE visiter Musee-du-Louvre-O乧乧乧乧乧.. Incorrecte (car la virgule n乫est pas placée entre les deux propositions).

 

 

 

B)    Une virgule doit, dans tous les cas, être placée entre les propositions subordonnées circonstancielles et les propositions impératives (proposition principale).  

 

Voir ci-dessus :

 



Ex :   Visites   le Musee-du-Louvre   avant   que tu meurs.  

 

              (Proposition circonstancielle)   (Proposition principale=impérative)

M1 :      ME  mourir  UUO ,  YO   Musee-du-Louvre-O visiter.

 

M2 :   YO   visiter   Musee-du-Louvre-O  ,    UUOL   ME    mourir.

 

Les phrases suivantes sont acceptables bien que la construction syntaxique pour M1 ne soit pas typique.

M1 :    YO   Musee-du-Louvre-O visiter ,    ME   mourir   UUO.

 

M2 :    YO visiter Musee-du-Louvre-O  ,   UUOL   ME   mourir.

 

Les phrases suivantes sont acceptables bien que la construction syntaxique pour M2 ne soit pas typique

 

M1 :   ME   mourir  UUO  ,    YO   Musee-du-Louvre-O   visiter.

 

M2 :    UUOL   ME   mourir ,   YO   visiter   Musee-du-Louvre-O.




 

 

 

Les explications ci-dessus reposent sur un ensemble de propositions subordonnées circonstancielles et également de propositions interrogatives (proposition principale).

Ex : Où es-tu allé après avoir visité l乫exposition de Shanghai en 2010 ?

M1:    ME Shanghai-Expo 2010-O visiter-T  AAF , ?    ME   HE-O  aller-T. 

          (Proposition subordonnée)         (Proposition principale=interrogative).

 

M2 :   ? ME   aller-T  HE-O ,   AAFL   ME   visiter-T   Shanghai-Expo-2010-O.

             (Proposition principale=interrogative)           (Proposition subordonnée)        

 

M1 : ? M